Rallye du Gard 2007



Aller debout samedi matin vers 7h30 pour rejoindre Yorick chez lui… Un bonne journée nous attend au bord des ES Gardoises. On ne peut pas être plus chez nous !!
Tout d’abord, on passe la matinée au parc, on retrouve tous nos amis pilotes et spectateurs et on prend les humeurs : Lionel Nicolas et Patrice Vigouroux sont très chaud !
Cool ça promet donc une bon week-end.

Vers midi, direction le col de la Croix des Vents pour moi et les Baraque pour Yorick. Je me place dans un gros Gauche/droite en cuvette grosse corde pour faire les photos !
Les VH passent et permettent de bien régler l’appareil, tout en faisant de belles photos : Ca sent bon la « vieillerie » qui chauffe… Trop bon !


La course est alors lancé, Plaisir est de retrouver la belle Sub’ de Genesca, malheureusement, la nipponne fait encore des siennes et ce sera le seul passage auquel je pourrais assister durant le week-end.
Retrouvaille aussi avec la magnifique 206WRC de Michel Gioffre.
Et là, les fadas locaux arrivent…Loule … Bah il y a bien en main la belle meuh 3…
Suivront ensuite avec des passages d’anthologie, Lionel Nicolas, Anthérieu, Vigouroux, mais surtout Vivens…
Le coin m’est bien connu puisque ça fait environ 10 ans que j’écume le kil entourant ce passage et je crois bien que je n’ai jamais entendu quelqu’un monter aussi fort que Yannick. Il nous la refait façon Bagnols : « Si vous êtes pas réveillé, tant pis pour vous ! »
Heureusement le dénouement ne sera pas le même !

Je regarde passer tout le monde, et je pars me placer dans la dernière épingle de l’ES… Gros tour en Sub’ : Merci Paul ! Tu as eu beau y donner mal au turbo, on peut remercier l’organisation d’être toujours autant top : Ils nous gratifient d’un magnifique retard qui me laisse le temps de bien me placer !
Mais aussi de regarder les cadavres déjà nombreux sur cette épingle d’arrivée… Je ne sais pas si la cellule en plein virage est vraiment une bonne idée…!

Le second tour se lance, c’est bien marrant, et encore coup il y a de la casse il manque en plus du monde, pas cool !
Les commissaires et les spectateurs placés en plein exter’ ont eu plusieurs fois la chance de tester leur accélération pédestre au départ arrêté !! Plus de peur que de mal… Heureusement !


Vient l’heure de rentrer à la maison et de transférer les photos !
Demain matin va vite arriver avec Yorick qui passera me prendre pour aller dans l’ES de Sénéchas, malheureusement, sans Guilhem qui a posé son choix dans les Brousses.

On redécolle donc vers 7h00 dimanche matin.
Direction l’épingle de l’embranchement de Belle Poêle. On y retrouve Maz, Alfa_B, Paiz et les Gandolfi’s brother avant de rejoindre plus tard Quentin et on sera au complet (…ou presque) pour passer une bonne journée.

Premier tour de la journée donc dans cette épingle, je suis pas trop bien placé pour les photos, mais je me régale quand même, tout le monde est bien réveillé derrière les pares brises, à part peut être Mr Randon qui s’envoie dans le fossé… Sans gravité heureusement.


Brunet, déjà bien tendu, la F2-14 est assez ouverte aux stars locales avec leurs nouveaux bébés.



Pour le deuxième tour, on prend tous la direction d’un embranchement en descente 4 ou 5 km plus haut que cette épingle… La pluie est là depuis le milieu du premier passage et ne nous lâchera pas avant la fin de second tour.

On se place alors dans le droite corde. La pluie nous enlève un peu d’inspiration et c’est pourquoi on se retrouve placé à coté avec Yorick pour les trois premières voitures. Pour éviter d’avoir les mêmes clichés, je bouge plus bas en sortie de cette corde rendue sale avec la pluie.


Ca passe tres vite, même avec la pluie, on a même droit à quelques tubes et un magnifique trav’ de la meuh 3 Gr’N !





La pluie gâche un poil le plaisir avant de manger. Yorick nous lâche pour « reviendre » au niveau de l’épingle au troisième tour.
Je me place dans du rapide bosselé sur le plateau !
Les impressions sont toujours les mêmes pour les mêmes pilotes !
Frondas, très fort tout de mêmes avant de s’emparer du N4 après l’abandon de Vosahl’o.

Durand donne l’impression d’aller de plus en plus vite kil après kil, c’est beau !

Troisième tour, à l’intérieur de la première épingle pour les photos

Rien d’autre à dire que merci messieurs les « tubeurs » !!
Même Gioffre se mêle au petit jeu !


Apres tout ceci, retour rapide à la casba avec Gandolfi avant qu’il ne me redescende à Montpellier sur sa route pour Nice !!
Mille merci Seb’, je sais pas comment j’aurais fait sans toi !

Décidément, on peut dire que le rallye réuni plus que des amis… C’est une VRAI grande famille !



 












Loan Volpelliere

Association loi 1901 - Tous droits réservés